Omar Sy dans Samba veut «être proche des vrais sans-papiers»

Posted by: | Posted on: septembre 23, 2014

PHO06ec5d98-423a-11e4-95d6-885642e19c9d-805x453Au micro d’Europe 1, l’acteur d’Intouchables revient sur son rôle d’immigré clandestin. L’acteur de 36 ans évoque un sujet «touchant», pour lequel il n’a pas hésité à changer ses habitudes.
Une nouvelle étape pour Omar Sy? Au micro d’Europe 1 ce lundi matin, l’acteur préféré des Français est revenu sur son prochain film, Samba. Encore sous la direction d’Éric Toledano et Oliver Nakache et aux côtés de Charlotte Gainsbourg, il se met dans la peau d’un jeune sans-papiers sénégalais luttant pour se faire une place en France. Comédie, drame ou comédie romantique? Pour lui, «c’est les trois à la fois. C’est un sujet compliqué.» Sans pour autant s’impliquer politiquement, le jeune père de famille a eu «envie de parler de l’histoire de cet homme au courage et à la détermination qui [le] touchent.» Il a même précisé: «Je porte un regard admiratif sur ce genre de personnes.»
Loin de ses débuts, Omar Sy a confessé: «Ce n’est pas un rôle comme les autres. C’est la première fois que je devais vraiment composer, aussi bien dans la démarche que la façon de bouger, la façon de me tenir.» Dans Samba, le compère de Fred Testot au SAV de Canal+ a désiré «être proche de la vérité et des vrais sans-papiers», d’où cet accent africain très prononcé. Contrairement à son habitude et à son rôle dans Intouchables, Omar a perdu ce «sourire dans la voix» qui le caractérise. Il n’oublie d’ailleurs pas le film qui a changé sa vie: «Il fait partie de moi comme mon opération de l’appendicite. Je lui dois beaucoup.»
Le duo de réalisateurs sait d’ailleurs qu’ils peuvent toujours faire appel à lui: «Éric et Olivier, je sais ce qu’ils sont capables de faire avec une idée, un scénario. Quitte à relever des défis, je préfère le faire avec eux.» Il s’est tout de même affranchi de ses deux amis pour faire son bonhomme de chemin outre-Atlantique. Alors qu’il portait la combinaison des X-Men cette année, il rencontrera le T-Rex de Steven Spielberg l’an prochain dans Jurassic World. Cet été, il se trouvait à l’affiche de Good People aux côtés de James Franco et Kate Hudson, où il interprétait un tueur à la recherche de son argent. L’époque du SAV est bien loin.

Source : http://www.lefigaro.fr/cinema/2014/09/22/03002-20140922ARTFIG00123-omar-sy-dans-samba-veut-etre-proche-des-vrais-sans-papiers.php





Comments are Closed