Mot du Président

 

Saddok GUITOUN

Le Président de
l’Association « CSP 92 »

 

 

Le Manifeste du CSP 92

Nous croyons qu’il est important
et fondamental que chaque être humain prend lui-même son destin entre ses
mains, ne jamais se laisser entrainer par la colère et le découragement.

L’isolement est un repli  sur soi même qui   crée dans l’esprit de chacun de nous le
doute et par voie de conséquence, le risque d’un découragement et de  faiblesse se fera sentir.

Alors, j’invite chacune et chacun
de se construire autour d’une lutte collective avec d’autres
personnes confrontées aux mêmes problèmes et qui vivent dans  la même situation, c’est avec cette condition
nécessaire et pas une autre qui deviendra une seule masse c’est celle qui va
permettre à la mise en place d’un rapport de force  autour d’un collectif , afin de porter les
revendications au  niveau des autorités d’une
population exclus et méprisée. 

Le CSP 92, un Collectif des sans
papiers des hauts de seine
, né au mois de novembre 1996 a vu passer et
accueillit des milliers de sans papiers, la majorité a été régularisé(e),
d’autres sont retourné(e)s chez eux, quelques personnes ont quitté(e)s ce monde,
il a permit à ces milliers de personnes de s’exprimer, de trouver le chemin de
l’espoir et de leur voix dans ce lieu qui leur appartient.

Le CSP 92 c’est aussi l’espoir
d’une porte ouverte,  des mains
tendues  qui vont accueillirent  ces personnes parce que étranger(e)s, parce
que venus d’ailleurs, parce que vouloir naitre ailleurs afin de trouver la
sécurité, la paix et l’épanouissement.

Avec moi Le CSP 92 c’est la voix de
cette population faible et vulnérable celle des sans papiers, il s’inscrira
dans la continuité et la stabilité, il  garantira la place de chacune et de chacun
quelque soit sa communauté sa couleur ou sa religion et sa situation,  dans le respect de toutes et tous dans la
transparence et  la sincérité. 

Le CSP 92 avance dans les
années avec beaucoup de sérénité et de conviction pour « la Régularisation Globale
de Tous les sans papiers, la libre circulation,  la libre installation  et vivre dans la dignité avec le vivre
ensemble . »

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits »

« Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune ».

Article premier. Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen


Tous droits réservés CSP92 © 2013 - Création & graphisme : AFRIAD Lahoucine