février, 2015

now browsing by month

 
Posted by: | Posted on: février 23, 2015

France terre d’Asile !

migrants-bulgarie

L’alarme et l’air du temps

L’air du temps est à la haine. Celle de l’autre, du juif, du
musulman, du différent. L’air du temps est à la propagande séparatiste
qui prospère sur le laisser-aller des politiques publiques de
solidarité. L’air du temps a une tonalité d’alarme.

La voilà qui sonne depuis quelques mois à Paris, sous le métro aérien
place de la Chapelle. Là, des réfugiés venus d’Érythrée et du Soudan,
de retour ou en partance vers Calais, ville frontière ouverte sur le
rêve britannique mais barricadée à son approche, s’entassent par
dizaines dans des conditions sanitaires effroyables et indignes.

Dans ces espaces de précarité oubliés des services de l’État, voilà
soudain qu’aide et soutien arrivent, apportés en toute innocence par des
extrémistes religieux radicaux, zélés en prosélytisme.

Alors le moment est venu de poser cette simple question : on restaure
la République et la solidarité ou on laisse courir la bête ?

Pierre HENRY, Directeur général de France terre d’asile

En bref

   Dans le monde,

Enfants syriens réfugiés en Jordanie : photographier le

camp pour en sortir

Cristina L’Homme  Enfants de la révolution syrienne, ils ont entre
15 et 19 ans. Ensemble, ils possèdent un blog où ils exposent leurs
photographies : une porte ouverte, un moyen de communiquer avec
l’extérieur, de montrer au monde ce qu’ils vivent au quotidien, ce
qu’ils valorisent et construisent.

 En Europe

 Les refoulés de l’Europe Stoyan Neno

Le combat de Domdom et Nana

    À Calais, les conditions de vie se sont considérablement
détériorées pour les migrants depuis que les autorités ont fermé voire
détruit leurs espaces de vie. Depuis, un couple de retraités calaisiens a
décidé de les aider à "écouter de la musique, leur musique, stockée sur
leurs téléphones", grâce à un "générateur voyageur".

Posted by: | Posted on: février 21, 2015

Des «chibanis» algériens expulsés d’un hôtel à Paris

A LA UNE ACTUALITÉ

Des «chibanis» algériens expulsés d’un hôtel à Paris
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
le 20.02.15 | 10h00 9 réactions

Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager
«Il était près de 7h30, quand la police a débarqué pour déloger 33 chibanis, dont 28 Algériens suite à une décision de justice.» C’est ce qu’a déclaré Yougourthen Ayad, président de l’association Adra.

L’évacuation s’est faite suite à une décision de justice statuant que l’hôtel, situé dans le 11e arrondissement de Paris, où ils logeaient, est dangereux pour leur sécurité. Jointe par l’AFP, la préfecture de police de Paris a expliqué que cette évacuation faisait suite aux «rapports établis par les architectes de sécurité constatant la dangerosité des lieux au regard de la sécurité incendie». L’association Algériens des deux rives et leurs amis se dit «choquée et scandalisée, et dénonce ces pratiques».

Outrée, l’association appelle les responsables politiques en France à trouver une solution de relogement dans les plus brefs délais, afin de régulariser la situation des chibanis. «Par la même occasion, poursuit Yougourthen Ayad, nous interpellons les pouvoirs publics algériens pour renforcer les accords de coopération avec la France pour trouver des solutions durables et pour mettre fin à de telles situations». Pour l’heure, les 33 personnes sont hébergées dans un immeuble géré par l’association Aurore, en attendant une proposition de relogement d’ici le 30 juin.

«Nous avons déjà eu 20 propositions de logements grâce a l’énorme travail fourni par plusieurs parties, notamment l’association Espace franco-algérien, l’association Adra, les élus de la mairie de Paris ainsi que Mentalecheta Chafia, la députée de la communauté algérienne en France, et nous espérons continuer sur la même voie pour le reste», conclut Yougourthen Ayad. 

Sofia Ouahib

Posted by: | Posted on: février 3, 2015

Réorganisation du CSP 92 ! Bureau des Délégué(e)s

Communiqué !

Dimanche 1er février 2015 à 12 h, le nouveau bureau des Délégué(e)s et représentant des sans papiers à Élu son Nouveau Porte parole :
Monsieur Khalfallah Aîssa est le nouveau Porte parole des sans papiers du CSP 92
Voici la Composition du Bureau

Porte parole :
Mr Khalfallah Aissa
06 78 80 16 40

Adjoint :
Mr Mouzarine Ali
Délégué auprès de l’UNSP
Tél : 06 52 20 81 59
___________________

Mr Essanaani Amine
Délégué chargé de la Communication et de la gestion Informatique
Tél : 06 26 50 62 77

Mr Boudaa Walid
délégué chargé du Mat de Manifestation
Tél : 06 16 23 33 75

le CSP92.