avril, 2014

now browsing by month

 
Posted by: | Posted on: avril 23, 2014

Hassan Abou, l’épicier d’Hermonville, va pouvoir rester en France

HERMONVILLE (51). Heureux dénouement pour Hassan Abou, l’épicier de la commune, qui a vu son arrêté d’expulsion abrogé. Une décision provoquée grâce à une incroyable mobilisation.

epicier

 La mobilisation exceptionnelle des habitants et de la maire d’Hermonville, ainsi que l’acharnement de Me Miravete ont payé. Vendredi, en fin de matinée, la préfecture de la Marne a fait marche arrière. Elle a abrogé l’arrêté initial d’expulsion d’Hassan Abou et délivré une autorisation provisoire de séjour de trois mois, avec autorisation d’occuper un emploi. L’épicier d’Hermonville va pouvoir retrouver sa boutique sur la place du village et son logement situé au-dessus. Mais pour cela, le gérant, qui l’employait depuis 9 ans au noir, devra lui signer un contrat de travail. Ce qu’il s’était engagé à faire, dans nos colonnes, dépassé par la tournure des événements. Read More …

Posted by: | Posted on: avril 14, 2014

12.000 régularisations de sans-papiers de plus en 2013

Près de 12.000 sans-papiers ont obtenu un titre de séjour en 2013 en vertu des nouvelles règles de régularisation fixées par Manuel Valls lorsqu’il était à l’Intérieur, selon des statistiques officielles publiées aujourd’hui.
Le nombre d' »admissions exceptionnelles au séjour » est passé de 23.294 en 2012 à 35.204 en 2013, une hausse de 51%. L’écart concerne en grande majorité des parents d’enfants scolarisés (9.400) et des salariés (2.100), d’après un bilan publié sur le site du ministère de l’Intérieur. Read More …

Posted by: | Posted on: avril 8, 2014

Trois Chinoises sans-papiers en « grève » à Paris obtiennent un titre de séjour

Elles auront finalement eu gain de cause. Trois des quatre employées chinoises sans-papiers qui occupaient leur onglerie du quartier « afro », à Paris, depuis début février, ont obtenu, le 3 avril, un titre de séjour de la part de la préfecture de Paris (Le Monde du 24 mars). La quatrième employée et un jeune Chinois de 23 ans qui travaillait aussi dans le salon attendent encore qu’on statue sur leur sort. Une demi-victoire pour la CGT qui les soutenait, mais un signal politique sensible alors que Manuel Valls vient de quitter le ministère de l’intérieur, laissant la place à Bernard Cazeneuve. Read More …