août, 2013

now browsing by month

 
Posted by: | Posted on: août 30, 2013

Marche du grand Paris – sans-papiers et Migrants – du 7 septembre au 6 octobre 2013

A l’appel des Sans-papiers et Migrants de l’Union nationale des Sans-papiers (UNSP)

Pendant un mois, en cette prochaine rentrée de septembre, alors que la Crise s’approfondit partout en Europe, et parce que ce sera le moment où le gouvernement et le Parlement français se trouveront face à leurs prochaines grandes décisions (retraites, justice, lutte contre le chômage et pour l’emploi, chasse à l’évasion fiscale, préparation des municipales …), le mouvement des Sans-papiers et Migrants ressent le besoin urgent de faire connaître une fois de plus le niveau de ses préoccupations et de ses attentes. D’autant que cette rentrée de septembre devrait voir aussi discutée et votée au Parlement la loi sur l’immigration. A plus forte raison lorsque le Ministre Manuel Valls parle aujourd’hui de la nécessité d’un « apaisement » sur le sujet, répétant en guise de commentaire qu’il était « très attentif à ce que pensent nos compatriotes en cette période de crise ». Selon un sondage récent, 69% des français pensent qu’il y a « trop d’immigrés » dans le pays (1). Alors que, dans le même temps, c’est l’extrême-droite la plus brutale qui sonne en Europe et en France le réveil de la réaction fasciste, xénophobe et raciste…

Read More …

Posted by: | Posted on: août 11, 2013

CREIL (60) Les travailleurs sans papiers régularisés après 1445 jours de grève

1369143822_761db4cad6f8e55408f66194991ff8b2_Les-travailleurs-sans-papiers-regularises-apres-1445-jours-de-greve_reference

 

Les 68 travailleurs sans papiers, en grève depuis 3 ans et neuf mois à Creil (sud-Oise), sont tous régularisés. Leur régularisation se faisait au compte-goutte depuis 1445 jours.
Diallo Sita, porte-parole des travailleurs sans papiers et régularisé en 2011, apprécie sa nouvelle vie. Il se souvient de « cette crainte de ne pas rentrer à la maison le soir. Là, on prend le train sans avoir cette peur. »
Guy Lévêque, ancien co-président de l’association d’aide aux sans papiers de Creil témoigne, aussi, qu’il  » fallait faire très très attention avec les OQTF, les obligations de quitter le territoire français. Il fallait des Blancs avec eux à chaque déplacement, même dans les administrations. »

 

 

SOURCE : http://www.courrier-picard.fr/region/creil-60-les-travailleurs-sans-papiers-regularises-ia201b0n155258